• Relier toutes les villes et tous les villages de la MRC par des voies cyclables et des passages sécuritaires et balisés (marquage au sol, etc.) Ces voies cyclables utilitaires (et non seulement pour des balades du dimanche) doivent se trouver sur les axes routiers principaux ou très à proximité. En clair, il faut baliser les voies que les cyclistes empruntent de façon naturelle. Réaliser ce projet en concertation, avec l’ensemble des municipalités de la MRC, dans un délai de 12 mois.
  • Les territoires des villes et villages de la MRC sont peu, mal ou pas du tout reliés par des voies cyclables. Ainsi, les passages cyclistes sont difficiles et hasardeux à plusieurs endroits. Exemples: entre Saint-Thomas et Joliette (158 et 131), NDP et Joliette (Gauthier-Baby), SCB et Sainte-Mélanie (extrémité nord de Visitation sans voie cyclable), etc.
  • Sécuriser les déplacements à vélo
  • Favoriser et accroître les déplacements à vélo
  • Attirer davantage de touristes à vélo
  • Réduire les émissions de GES
  • La concertation des municipalités permettra d’harmoniser la signalisation , de réaliser un projet global et complet…

Participer à la discussion

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires