ActualitéSe Développer

Actions

Relier toutes les villes et tous les villages de la MRC par des voies cyclables et des passages sécuritaires et balisés (marquage au sol, etc.) Ces voies cyclables utilitaires (et non seulement pour des balades du dimanche) doivent se trouver sur les axes routiers principaux ou très à proximité.  En clair, il faut baliser les voies que les cyclistes empruntent de façon naturelle. Il faut que la MRC dépose un plan directeur et organise une consultation annuelle pour connaître les avancements et les attentes des citoyens ou d’autres organismes intéressés par les développements futurs. Réaliser ce projet en concertation dans un délai de 12 mois.

Problème(s) à résoudre

Les territoires des villes et villages de la MRC sont peu, mal ou pas du tout reliés par des voies cyclables. Ainsi, les passages cyclistes sont difficiles et hasardeux à plusieurs endroits. Exemples: entre Saint-Thomas et Joliette (158 et 131), NDP et Joliette (Gauthier-Baby), SCB et Sainte-Mélanie (extrémité nord de Visitation sans voie cyclable), etc. Il ne semble pas y avoir de plan directeur connu pour sécuriser le réseau, l’interconnecter et le développer tant pour les déplacements de loisir que pour les déplacements utilitaires. Qui est ou devrait être le maître d’oeuvre du déploiement d’un tel plan et comment intégrer des partenaires pour assurer une approche participative?

Arguments

  1. Sécuriser les déplacements à vélo
  2. Favoriser et accroître les déplacements à vélo (déplacements actifs)
  3. Attirer davantage de touristes à vélo
  4. Réduire les émissions de GES
  5. La concertation des municipalités permettra d’harmoniser la signalisation , de réaliser un projet global et complet.
  6. Créer de la fierté et un sentiment d’appartenance au Grand Joliette.
  7.  Faire des participants des ambassadeurs du réseau.

Carte de la MRC de Joliette  http://www.tourismejoliette.com/assets/carte_TJ_2015_recto_07-2.pdf

2 Commentaires

  1. Je me suis fait devancer, mais cette idée est plus globale que la mienne. Habitant St-Ambroise à l’extrémité nord de Visitation, il faut emprunter la 343 pour se rendre au village en vélo… Il y a des pistes cyclables qui zig-zig dans les quartiers résidentiels, où il est déjà facile de rouler à vélo, mais rien pour favoriser la mobilité active sécuritaire. Que ce soit en bordure de route, ou un lien entre les « terrasses » et la Principale à travers les champs, Il est temps d’unir la municipalité coupée en 2 et de la relier aux autres!

    • J’ai posé un mot pour mobiliser sur l’amélioration des pistes cyclables, dès le premier jour de l’ouverture d’Espace Public. Je suis ravi de voir que je ne suis pas le seul puisque voila le sujet, structuré. Certaines des pistes actuelles sont dangeureuses et c’est sur l’une d’elles que je me suis fait renverser par une voiture. Améliorer les tracés, assurer une circulation sécuritaire, rendre normal le fait de se balader dans les rues, avec un souci permanent de sécurité. Je propose aussi, de faire des photos des endroits incrayablement dangeureux. Parce que je fais du vélo.

Participer à la discussion

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires